Accueil Nos actionsCommuniqués Vaccination Asthme et allergies :

Vaccination Asthme et allergies :

par admin

Vos questions sur la vaccination Covid19

  1. Je souffre d’une allergie respiratoire, cutanée, alimentaire et/ou médicamenteuse : puis-je me faire vacciner ? Oui. La seule contre-indication à la vaccination anti-COVID avec les vaccins commercialisés par Pfizer/BioNTech et Moderna est un antécédent d’allergie immédiate au PEG (polyéthylène glycol). Quant aux Polysorbates, on les retrouve uniquement dans le vaccin AstraZeneca. Je peux donc me faire vacciner dans toutes les autres situations.
  2. Je suis asthmatique puis-je me faire vacciner ? Oui, surtout si j’ai un asthme sévère traité par cortisone orale ou biothérapie.
  3. Je souffre d’une affection de longue durée, puis-je me faire vacciner ? Oui.
  4. J’ai des problèmes cardiaques et/ou respiratoires, puis-je me faire vacciner ? Oui.
  5. J’ai déjà eu la Covid et je suis allergique, puis-je me faire vacciner ? Oui, je peux me faire vacciner si et seulement si je suis guéri(e) depuis au moins 3 mois de cette COVID.
  6. J’ai déjà fait une réaction sévère à un vaccin, puis-je me faire vacciner ? Oui, cependant par mesure de précaution, il convient de consulter un allergologue auparavant.
  7. Qu’est-ce que le polyéthylène glycol et le polysorbate ? Le PEG, tout comme le polysorbate servent à fluidifier certains médicaments. Ils sont couramment utilisés dans différentes familles de produits cosmétiques et comme excipient dans plusieurs médicaments injectables.
  8. Comment savoir si j’y suis allergique ? Je suis possiblement allergique si j’ai déjà fait une réaction allergique immédiate (en général dans l’heure) après avoir reçu un médicament contenant du PEG. En raison d’allergies croisées, je peux également être allergique au polysorbate (présent uniquement dans le vaccin AstraZeneca).
  9. Dois-je me faire tester pour vérifier que je ne suis pas allergique au PEG ? Il n’est pas utile de me faire tester si je n’ai jamais fait de réaction allergique au PEG jusqu’à présent. 
  10. Dans quel(s) cas dois-je consulter un allergologue ? Je dois consulter un allergologue si j’ai déjà fait une réaction allergique sévère à un autre vaccin, un médicament non identifié ou à un traitement injectable.
  11. Mon allergologue peut-il me vacciner directement ? Tout médecin pourra me vacciner dans un futur proche mais les vaccinations sont pour le moment réalisées dans des centres de vaccination.
  12. Pour une personne allergique, existe-t-il un vaccin moins risqué qu’un autre ?  Par rapport aux autres vaccins, les données rapportées à ce jour au niveau mondial ne montrent pas de danger particulier concernant les différents vaccins contre la COVID.
  13. Puis-je demander à être vacciné avec un vaccin en particulier ? Pour cela, il faudrait que le centre de vaccination dispose de plusieurs vaccins différents, ce qui n’est pas toujours possible (approvisionnement, conditions de stockage qui sont parfois plus complexes pour certains vaccins que pour d’autres etc.) 
  14. Le vaccin comporte-il de l’œuf, de l’aluminium ou du cuivre ? Non.
  15. Quelles sont les probabilités que je fasse une réaction allergique au vaccin ?Cette probabilité est très faible, environ 1/100 000, un chiffre comparable aux allergies immédiates au médicament en général.
  16. Quand se manifestent les réactions allergiques au vaccin ? Les réactions allergiques apparaissent le plus souvent dans la première heure après l’injection et peuvent persister quelques jours. Il peut y avoir des effets secondaires un peu plus décalés dans le temps, mais ils sont beaucoup plus rares. 
  17. Comment se manifestent les réactions allergiques ? Elles se manifestent surtout par des réactions locales autour du site d’injection, et plus rarement par une urticaire, un œdème du visage et/ou des gènes respiratoires. 
  18. Y-a-t-il un délai de réflexion ? Puis-je changer d’avis ? La vaccination contre la COVID-19 n’est pas obligatoire en France, je peux donc choisir de ne pas me faire vacciner/ changer d’avis à n’importe quel moment.
  19. Combien de personnes ont-elles fait une réaction allergique ? Certaines sont-elles décédées ? A ce jour en France, on dénombre 4 cas de réactions allergiques sérieuses sur près de 500 000 personnes vaccinées, et aucun décès lié à une allergie.
  20. J’ai un doute/je ressens des effets secondaires après la première prise du vaccin, à qui dois-je m’adresser ? Le mieux est d’en parler avec le médecin du centre de vaccination où j’ai été vacciné. Mais je peux également en parler avec mon médecin qui pourra si besoin le signaler à un centre de pharmacovigilance.

Source : https://sfa.lesallergies.fr/ffal/

Les recommandations de la Fédération française

Récemment, le National Heart and Lung Institut, l’agence de régulation en santé britannique, a suivi les recommandations de la British Society of Allergology and Clinical Immunology (BSACI). Ainsi, la contre- indication à l’administration du vaccin Pfizer/ BioNTech pour les patients présentant des réactions allergiques graves vis-à-vis des médicaments et des aliments est-elle modifiée.

En effet, à la lumière des milliers de vaccinations qui ont eu lieu en Grande Bretagne, aux Etats-Unis et au Canada, les professionnels indiquent qu’il est possible de vacciner avec le vaccin Pfizer/ BioNTech les patients qui présentent une allergie médicamenteuse ou alimentaire grave.

Cependant, le vaccin reste contre-indiqué chez les patients qui ont une histoire clinique d’allergie vis-à-vis des ingrédients contenus dans le vaccin Pfizer/ BioNTech ou qui ont présenté une réaction anaphylactique lors de l’administration de la première dose du vaccin.
L’un des composés du vaccin, qui pourrait être mis en cause comme allergène, est le polyéthylène glycol (PEG) (voir composition du vaccin Pfizer/ BioNTech en pièce-jointe).

La Fédération française d’allergologie est en accord avec cette nouvelle recommandation. Elle n’a identifié aucune contre-indication à la vaccination des patients allergiques, à l’exception de ceux ayant présenté une allergie au PEG ou à tout autre composé du vaccin. Dès lors, elle invite les patients allergiques au PEG ou à tout autre composé du vaccin à le signaler à leur médecin traitant avant toute vaccination.

À propos de la Fédération française d’allergologie

La Fédération française d’allergologie (FFAl) regroupe la Société française d’allergologie (SFA), le Syndicat français des allergologues (SYFAL), l’Association nationale de formation continue en allergologie (ANAFORCAL), le Collège des enseignants d’allergologie (CEA), l’association de patients Asthme & Allergies (A&A) et l’Association française pour la prévention des allergies (AFPRAL). La FFAl a pour objectif de sensibiliser la société au défi posé par les allergies qui touchent un Français sur trois.

Frédéric de BLAY Président FFAL

Alain DIDIER Président SFA

Christine ROLLAND Directrice A&A

Isabelle BOSSÉ Présidente SYFAL

Jean-François FONTAINE Président ANAFORCAL

Pascale COURATIER Directrice AFRPAL

Jocelyne JUST Vice-Présidente FFAL

Frédéric BERARD Président du CEA

Claire MERIGAUD LE THAL Présidente AJAF