Accueil Nos actions Journée Française de l’Allergie

Journée Française de l’Allergie

 A vos agendas !

L’association Asthme & Allergies vous donne RDV Mardi 20 mars 2018

à l’occasion de la 12 ème Journée Française de l’Allergie

FACE À L’AGGRAVATION DES ALLERGIES DE L’ENFANT, LA PRISE DE CONSCIENCE S’IMPOSE !

 

Le 20 MARS 2018 DE 13:00 À 19:00

PARTICIPEZ AU TCHAT INTERACTIF

Les allergologues vous répondent en direct !

Des allergies de l’enfant plus graves et plus fréquentes

« Chez l’enfant, les allergies sont aujourd’hui plus graves et plus fréquentes ». C’est, au quotidien, le constat du Pr Jocelyne Just, pneumologue-allergologue pédiatrique et chef de service à l’hôpital Trousseau. Les plus jeunes subissent de plein fouet l’effet cumulé des facteurs génétiques et environnementaux. Un enfant qui naît aujourd’hui avec un parent allergique a un risque de 30 à 50 % de le devenir lui-même[1]. Dans les zones polluées (la pollution est un aggravant avéré de l’allergie) les enfants souffrent 2 fois plus d’asthme allergique et 3 fois plus d’eczéma que dans les zones où la pollution est plus faible[2]. L’allergie alimentaire est 2 à 3 fois plus fréquente chez l’enfant que chez l’adulte[3]. On estime que 10% des enfants sont asthmatiques.

Une prise de conscience qui tarde

Les Français sont loin d’appréhender la gravité du problème de l’allergie chez l’enfant. Un sondage IFOP réalisé en février 2018 en atteste : 64% des Français n’ont pas conscience que l’allergie peut survenir à tout âge de la vie

 

 

 

Ils sont 87% à ignorer que la maladie peut être diagnostiquée dès les premiers mois de l’enfant.

Les Français sous-estiment globalement l’impact de cette maladie sur la scolarité. Dans les faits, l’asthme est la cause la plus fréquente d’absentéisme scolaire et 80 % des asthmes sont allergiques[4].

« Une situation d’abandon thérapeutique intolérable »

C’est sans doute l’explication au fait que l’allergie soit diagnostiquée très tard en France : 7 ans en moyenne entre l’apparition des premiers symptômes allergiques et la consultation d’un allergologue. 7 années pendant lesquelles la maladie, non prise en charge, s’aggrave et dégénère… en asthme par exemple en cas de rhinite allergique.

À l’occasion de la Journée Française de l’Allergie 2018, mardi 20 mars, l’association Asthme & Allergies et ses partenaires appellent chacun à se mobiliser pour agir mieux et plus vite face à l’allergie des enfants. Pour Christine Rolland, directrice d’Asthme & Allergies « il est intolérable en 2018 de laisser de jeunes enfants dans une situation d’abandon thérapeutique alors que des solutions de dépistage, de prévention -comme l’éviction- et des traitements existent ».

Pour Jocelyne Just, « c’est aussi notre regard à tous qui doit évoluer sur les revendications des organisations environnementales. Face à un environnement qui nous rend malades, la mobilisation citoyenne est juste indispensable. ».

En 20 ans, le nombre de personnes allergiques a doublé et l’OMS estime que 50 % de la population mondiale sera affectée par au moins une maladie allergique en 2050.

20 mars 2018, un tchat ouvert à tous pour échanger avec des allergologues

 À l’occasion de la 12ème Journée Française de l’Allergie, l’association Asthme & Allergies organise un tchat exceptionnel de 13h00 à 19h00 qui permettra aux Français d’échanger en direct avec des spécialistes de l’allergie. Le dialogue étant la première étape d’une prise en charge, il faut d’abord oser parler de ses symptômes et de son allergie.

Chacun est ainsi invité à poser des questions sur le thème de l’allergie : Comment reconnaître les premiers signes de l’allergie chez mon enfant ? Quand aller consulter un allergologue ou un médecin ? Quels risques à termes pour mon enfant et quels traitements ? Comment éviter les crises ? Où trouvez de l’aide quand son enfant est allergique ?

Rendez-vous sur le site de l’association (asthme-allergies.org) ou sur le site internet de Sciences et Avenir (sciencesetavenir.fr) qui relaie le tchat.

Pour suivre également ce dialogue :

Page facebook : https://www.facebook.com/associationasthmeetallergies

Compte Twitter : https://twitter.com/AsthmeAllergies

Votre enfant souffre d’allergies ? Retrouver des informations et des conseils pratiques  avec le guide gratuit à télécharger en cliquant ici ou sur l’image ci-dessous, et notre numéro Vert Asthme & Allergies.

N’hésitez pas à relayer ces informations auprès de votre entourage, famille et amis inclus. 

 L’enfant face aux différents types d’allergies

 Les connaissances scientifiques sur l’allergie ont fortement progressé ces 30 dernières années. Si l’allergie peut survenir à tous les âges de la vie, elle demeure un sujet particulièrement sensible chez l’enfant.

Enfants et adultes sont inégaux face à l’allergie. Facteurs héréditaires et environnementaux se combinent pour toucher principalement les plus jeunes.

Chez l’enfant, la prévalence de l’eczéma atopique est évaluée à 15-20 %, l’asthme entre 7-10  %, la rhinite et la conjonctivite allergique autour de 15-20 % et les allergies alimentaires à 6,2% contre 2% chez l’adulte[5].

L’hérédité est un facteur de risque qui participe fortement à la survenue d’une allergie chez l’enfant.

On estime qu’un enfant aura un risque de devenir allergique estimé à[6] :

  • 50 à 80% si les deux parents sont allergiques
  • 30 à 50% si l’un des parents est allergique
  • 10% si aucun parent n’est allergique

 Chez l’enfant, les études épidémiologiques[7] montrent que la prévalence des maladies allergiques (eczéma ou dermatite atopique, asthme, rhinite, conjonctivite et allergie alimentaire) a considérablement augmenté dans les pays industrialisés au cours des 20-30 dernières années.

Références

[1] Traité d’allergologie, page 345

[2] C. Pénard-Morand, C. Raherison, D. Charpin, C. Kopferschmitt, F. Lavaud, D. Caillaud, I. Annesi-Maesano, “Residential proximity fine particles related to allergic sensitisation and asthma in primary school children”, European Respiratory Journal, 2010, 36, p. 1-8.

[3] E. Bidat, allergies alimentaire de l’enfant

[4] Blaiss MS. Rhinitis-asthma connection: epidemiologic and pathophysiologic basis. Allergy Asthma Proc 2005; 26: 35–40.

[5] Rancé F, Grandmottet X, Grandjean H. Prevalence and main characteristics of schoolchildren dignosed food allergies in France. Clinical

[6] Traité d’allergologie, page 345

[7] Article de MC Romano dans la Revue de Santé Scolaire et Universitaire N°23 Dossier Allergies et Scolarités leo.

Vous ou un de vos proches êtes
asthmatique ou allergique ?
Rejoignez-nous !

Notre vocation est de vous accompagner au quotidien en vous apportant des conseils, des informations, en étant à votre écoute pour vous aider à mieux gérer votre asthme et vos allergies.
Nous menons également des actions de fond auprès des pouvoirs publics, des institutions européennes et des professionnels de santé afin d’améliorer la prise en charge de l’asthme et des allergies, et d’apporter un meilleur soutien aux malades. Diagnostic le plus précoce et le plus précis possible, accès aux soins facilité, meilleure intégration des enfants allergiques dans les cantines scolaires, développement de l’éducation thérapeutique, lutte contre les idées reçues… tels sont nos objectifs.
Pour que la voix des personnes asthmatiques et allergiques soit entendue par les autorités de santé, il est important que nous soyons nombreux à lutter pour notre cause.
En adhérant à l’Association Asthme & Allergies, vous montrez votre intérêt et votre attachement aux valeurs que nous défendons.
Asthme & AllergiesADHÉREZ Created with Sketch. à partir de 18€/an soit 1,5 €/mois